A la une

Violences conjugales

En temps de confinement, les victimes de violences conjugales sont encore plus en danger.

Afin d’éviter les drames, de nouveaux dispositifs ont été  mis en place : 

Le 17 reste le numero à composer pour contacter les forces de l’ordre 

Le numéro d’écoute 3919 est toujours actif.

Mais téléphoner, dans ce contexte de confinement, n’est pas simple !

C’est pourquoi , le numéro d’urgence pour envoyer un sms d’alerte :  le 114 (initialement destiné aux victimes sourdes et malentendantes) est désormais mis à disposition des victimes de violences conjugales. 

Un dispositif d’alerte a également été mis en place dans les PHARMACIES : Il suffit aux victimes de prononcer le terme « Masque 19 » auprès du pharmacien pour que celui-ci avertisse les forces de l’ordre.

Pour un signalment en ligne, rdv sur  la plateforme d’écoute Stop-violences-femmes.gouv.fr 

Enfin, une application a été créée par la militante Diariata N’Diaye :  l’application mobile “App-Elles” permet d’alerter sur une situation dangereuse, de plusieurs façons. La victime peut prévenir de manière simultanée jusqu’à 3 de ses proches, sa position GPS leur est automatiquement transmise et ceux-ci peuvent lancer l’alerte

Par ailleurs, un enregistrement sonore peut être déclenché afin d’avoir plus d’informations sur la situation précise. Ces mêmes enregistrements pourront être sauvegardés et exploités éventuellement en cas de procédure judiciaire. Les modes de déclenchement de l’application sont, en outre, discrets.

Catégories :A la une, bandeau