Actus à Nancy et ailleurs

Recyclune – Plus qu’une recyclerie

L’objet de l’association RECYCLUNE est de mettre en œuvre une dynamique collective permettant de consommer autrement, d’agir pour la préservation de l’environnement, de lutter contre le gaspillage et de créer du lien social.

Portrait de cette association avec Jean-Christophe, bénévole et un des fondateurs de Recylcune en 2016.

Suivez l’actualité de Recyclune sur Facebook en cliquant ici

Jean-Christophe, vous êtes bénévole de l’association Recyclune et un des fondateurs de cette association qui est né en en 2016. Qu’est-ce que c’est une recyclerie ?
C’est une question complexe parce que le terme est un peu piégeant. Une recyclerie c’est un lieu dans lequel on récupère des objets afin de limiter le gaspillage. Il y a beaucoup de gens qui entendent le mot recyclerie comme un lieu où on répare. Il s’avère qu’à Recyclune, on répare les vélos, en partenariat avec l’association Velolun. On teste le petit appareil électroménager parfois on le répare quand se sont des petites réparations, mais globalement c’est plutôt tout un travail de récupération, de nettoyage, de rangement, de mise en valeur des objets qui nous sont confiés, c’est ce travail-là qui effectué à Recyclune.

En 2019, 120 tonnes d’objets ont été récupérées.
C’est vraiment l’objet de notre association, c’est de lutter contre le gaspillage.
En considérant qu’on est une société de consommation qui marche sur la tête et que dans les benne, les déchetteries partout en France, il y a des objets en parfaite état, des objets qui pourrait avoir une deuxième vie et qui malheureusement finissent dans les déchetteries, Alors qu’il y a plein de gens qui serait très heureux de les acheter à petit prix.

L’association est née en 2016.
On était une équipe d’abord de 3 puis de 5, 6 et on a on a pu commencer la l’association après une année de réflexion commune avec une équipe de 10 personnes.
Et maintenant on a 5 salariés.
Il n’existait pas au moment où on s’est créé l’antenne d’Emmaüs. Elle s’est créée en même temps que nous. Emmaüs propose plutôt des vêtements à Lunéville alors que nous ne proposons pas de vêtements. C’est-à-dire qu’on est bien complémentaire.
Un autre de nos objectif c’est de sensibiliser sur la protection de l’environnement et de créer du lien social et on souhaite aussi contribuer à l’animation culturelle du territoire avec des concerts, la projection de films, beaucoup d’événements

Il y a plusieurs partenariats qui sont nés depuis la création de l’association.
Ah oui on est on est bien implanté et on travaille avec énormément de monde avec une association d’insertion qui s’appelle Inès, avec des associations de secteur du social, de l’insertion, pour l’accueil de personnes en stage, on reçoit aussi des jeunes qui effectuent des travaux d’intérêt général comme substitution à l’emprisonnement. on a de très nombreux partenariat

Recyclune, c’est aussi un magasin, quels sont les horaires ?
C’est ouvert du undi au samedi de 14h à 17h toute la semaine, mais uniquement les après-midi

Et vous organisez régulièrement des ateliers, des animations, des repair café…
Comment faire pour suivre votre actualité

Le moyen le plus performant est certainement notre page Facebook que n’importe qui peut consulter et n’hésitez pas à laisser votre adresse mail on vous enverra toutes nos informations.

Quels sont les projets ?
Les prochains de l’atelier sont en effet un repaire café puis en atelier nichoir en partenariat avec la Ligue de Protection des Oiseaux.
On a aussi un prochain événement avec tous les acteurs de la zone des faïenceries, c’est le l’ancien quartier industriel dans lequel nous sommes implanté.
Il y a pas mal d’entreprises, pas mal d’associations, et on projette de faire une deuxième fête des faïenceries dans l’année. Certainement en septembre, avec un programme culturel, des bonnes affaires et la mise en valeur du patrimoine.